< Masques

Comment confectionner son masque ?

Texte mis à jour le 2020-06-10


Vous avez certainement des habits usagés ou autres textiles au fond du placard, vous avez une aiguille et un fil : nous vous guidons pour confectionner votre premier masque. Suivez le patron !

Les masques en tissu faits maison sont moins efficaces que les respirateurs de protection FFP ou les masques chirurgicaux, mais ils empêchent malgré tout la dispersion des gouttelettes lorsque l’on tousse, éternue, parle ou respire. De plus, ils peuvent être lavés et réutilisés. En cas de pénurie, ce sont les seuls disponibles.

Etape par étape

Instructions/Tutorials

https://masques-barrieres.afnor.org/


facebook twitter

Sources

Prototype de masque (sans couture), testé après la grippe aviaire pour son adhérence au visage.

Dato, V. M., Hostler, D., & Hahn, M. E. (2006). Simple Respiratory Mask. Emerging Infectious Diseases, 12(6), 1033-1034.

Les masques, même artisanaux, peuvent empêcher la transmission du virus, en fonctionnant comme des barrières qui réduisent la distance de dispersion des gouttelettes. Cet étude modèle l’effet de plusieurs types de tissu. Doubler les couches peut diminuer la distance de dispersion.

Rodriguez-Palacios, A., Cominelli, F., Basson, A., Pizarro, T., & Ilic, S. (2020). Textile Masks and Surface Covers - A 'Universal Droplet Reduction Model' Against Respiratory Pandemics. medRxiv.

Masques médicaux et artisanaux faits de plusieurs types de tissu. L’efficacité de filtration, mesurée par comptage viral, est comparée entre le masque chirurgical (89%), le sac aspirateur (86%), le torchon (72%), les tissus coton (51 à 70%) et la soie (54%). Cependant, la respirabilité était deux fois moindre avec le filtre aspirateur qu’avec le masque chirurgical ou les tissus coton.

Davies, A., Thompson, K. A., Giri, K., Kafatos, G., Walker, J., & Bennett, A. (2013). Testing the efficacy of homemade masks: would they protect in an influenza pandemic?. Disaster medicine and public health preparedness, 7(4), 413–418.

Une couche de nylon (collants) autour de la tête au dessus du masque artisanal ou médical améliore l’ajustement au visage et augmente considérablement l’efficacité de filtration en diminuant les fuites d’air. L’efficacité de filtration de masques chirurgicaux commerciaux augmente de 53-75% (sans nylon) à 86-90% avec nylon; et de 28-85% à 581% pour les masques artisanaux.

Mueller, A. V., & Fernandez, L. A. (2020). Assessment of Fabric Masks as Alternatives to Standard Surgical Masks in Terms of Particle Filtration Efficiency. medRxiv.

Les mécanismes de blocage des gouttelettes et particules par les masques sont variés et changent avec les dimensions des particules. Quand il n’y a pas de fuite, le tissu coton à trame très fine et faible porosité permet une haute filtration des particules de taille <300 nm (>80%) et >300 nm (>90%), comparable à la filtration du FPP2 (85% et 99.9%) ou d’un masque chirurgical (76% et 99.6%). En combinant le coton à trame très fine avec un tissu électrostatique, comme la soie naturelle, le microfibre ou la flanelle, on obtient une efficacité de filtration comparable au masque chirurgical quelque soit la taille des particules. L’ajustement est crucial : un trou de 0,635 cm2 sur un masque de 59 cm2 diminue l’efficacité de filtration jusqu’à 60%. Doubler les couches d’un même tissu n’augmente la filtration que de manière marginale.

Konda, A., Prakash, A., Moss, G. A., Schmoldt, M., Grant, G. D., & Guha, S. (2020). Aerosol Filtration Efficiency of Common Fabrics Used in Respiratory Cloth Masks. ACS Nano.

HK Masks, manuel pour masques artisanaux en anglais et chinois traditionnel, avec des patrons et tutoriels en langues diverses. Le masque en coton, qui prend en sandwich une ou deux couches de mouchoir en papier ou d’essuie-tout, atteint une efficacité de filtration bactérienne entre 45 et 91% (à comparer au masque chirurgical qui atteint 98%).

Site HK masks. Dernier accès le 6 juin 2020.

Un essai clinique randomisé montrant que les masques chirurgicaux sont plus efficaces que les artisanaux pour protéger les personnels soignants du virus de la grippe et de maladies respiratoires ou grippales.

MacIntyre CR, Seale H, Dung TC, Hien NT, Nga PT, Chughtai AA, et al. (2015) A cluster randomised trial of clothmasks compared with medical masks in healthcare workers. BMJ open. 2015;5(4):e006577.

Pour aller plus loin

Peut-on ré-utiliser un masque ?

Dois-je porter un masque si je n’ai pas de symptômes ?

Que faire quand je dois rendre visite à une personne vulnérable?

Un masque peut-il être “pire que rien” ?