< Vulnérables

Pourquoi doit-on faire attention si on vit avec une personne vulnérable?

Texte mis à jour le 2020-05-03


Appliquer des règles simples diminue le risque que la personne vulnérable avec laquelle on vit tombe malade !

Rassurez-vous, la transmission du COVID-19 au sein d’un foyer peut être évitée en ayant des comportements adaptés.

En Chine, une personne vivant au sein du foyer d’une personne infectée a en moyenne 15% de chances de l’attraper. Et ce chiffre tombe à 0% pour les personnes qui se sont mises en quarantaine spontanément chez elles. Nous n’avons pas encore pris tous les réflexes des pays d’Asie, mais il est temps de s’y habituer !

Les personnes âgées ( > 65 ans) ont 50% plus de chances d’être infectées par SARS-CoV-2 que les adultes, et les symptômes sont souvent plus sévères. Il en est de même pour des personnes qui présentent des signes de co-morbidité tels que diabètes, hypertension, problèmes cardiovasculaires, une insuffisance rénale ou immuno-dépression.


facebook twitter linkedin

Sources

L'étude épidémiologique en Chine de 105 cas de COVID-19 et de leurs contacts étroits révèle que la transmission secondaire du SARS-CoV-2 a eu lieu dans 64 des 392 contacts familiaux (16,3 %). Le taux d'attaque secondaire chez les enfants était de 4 %, contre 17,1 % chez les adultes. Le taux d'attaque secondaire chez les contacts au sein des ménages avec des patients de référence mis en quarantaine par eux-mêmes depuis l'apparition des symptômes était de 0 %, contre 16,9 % chez les contacts sans patients de référence mis en quarantaine. Le taux d'attaque secondaire des contacts qui étaient les conjoints des cas index était de 27,8 %, contre 17,3 % pour les autres membres adultes des ménages.

Li, W., Zhang, B., Lu, J., Liu, S., Chang, Z., Cao, P., ... & Chen, J. (2020). The characteristics of household transmission of COVID-19. Clinical Infectious Diseases.

A Shenzen, d’après une étude épidémiologique de 391 cas de COVID-19, le pourcentage de contacts familiaux (ceux qui partagent une chambre, un appartement ou un autre type de couchage) dont l'infection par le SARS-CoV-2 a été confirmée ultérieurement, a été estimé à 15%.

Bi, Q., Wu, Y., Mei, S., Ye, C., Zou, X., Zhang, Z., Liu, X., Wei, L., Truelove, S. A., Zhang, T., Gao, W., Cheng, C., Tang, X., Wu, X., Wu, Y., Sun, B., Huang, S., Sun, Y., Zhang, J., Ma, T., … Feng, T. (2020). Epidemiology and transmission of COVID-19 in 391 cases and 1286 of their close contacts in Shenzhen, China: a retrospective cohort study. The Lancet. Infectious diseases, S1473-3099(20)30287-5.

Pour aller plus loin

Que faire quand je dois rendre visite à une personne vulnérable?

Comment vivre avec une personne vulnérable ?

Est ce que toutes les personnes infectées montrent des symptômes ?