< Enfants

Je suis enceinte : quels sont les risques pour moi et pour mon bébé, avant et après l’accouchement ?

Texte mis à jour le 2020-07-15


Pas la peine de stresser ! Les femmes enceintes n’ont pas plus de risques d’être infectées par la COVID-19 que les autres personnes. Les risques de transmission du coronavirus au bébé pendant la période de grossesse sont faibles. Il n’y a pas de transmission du coronavirus au bébé par le lait maternel. Si vous avez la COVID-19, pour éviter de la transmettre lors de l’accouchement ou par la suite, portez un masque en présence de votre nouveau-né et lavez-vous fréquemment les mains !

La COVID-19 est une maladie découverte récemment (décembre 2019) et il existe encore peu de données pour avoir le recul nécessaire pour répondre de manière catégorique à ces questions. Cependant, les données disponibles sont très rassurantes pour les femmes enceintes ! La grossesse en elle-même n’augmente pas les risques d’être infectée par la COVID-19 et n’augmente pas les risques d’avoir une forme grave. Il faut bien sûr veiller à respecter les gestes barrières, sans s’angoisser outre mesure.

Si vous avez la COVID-19 pendant la grossesse, le risque de transmettre SARS-CoV-2 in utero au foetus existe mais il est très faible. Dans la plupart des études réalisées chez des femmes enceintes atteintes de la COVID-19 pendant le troisième trimestre de grossesse, le coronavirus n’est détecté ni dans le placenta, ni dans le liquide amniotique, ni dans le cordon ombilical, ni dans les fosses nasales du nouveau-né lors de la naissance. Nous n’avons pas encore de données concernant la transmission au premier et deuxième trimestres. Après l’accouchement, si vous souhaitez allaiter, faites-le sans souci ! Si vous vous lavez bien les mains avant d’allaiter, il n’y a pas de risque de transmettre le coronavirus SARS-CoV-2 en allaitant car le coronavirus n’est pas présent dans le lait maternel. En revanche, il est très important de bien mettre un masque quand on allaite pour protéger le bébé. Le risque de transmettre le coronavirus à son bébé est le même risque que de le transmettre à d’autres personnes. Bien sûr, il est difficile de maintenir une distance de plus d’un mètre avec son bébé, le masque est donc essentiel pendant l’accouchement et après l’accouchement pour protéger son bébé, car lui n’en mettra pas.

Une dernière donnée rassurante : si malgré toutes les précautions, votre bébé attrape la COVID-19, on peut noter que les risques de maladie grave pour les enfants sont très faibles.


facebook twitter linkedin

Sources

116 femmes enceintes et atteintes de la COVID-19 ont été suivies en Chine entre le 20 janvier et le 24 mars 2020. Un test diagnostique du SARS-CoV-2 a été fait chez 86% des nouveaux-nés et tous les tests étaient négatifs. Chez 10 nouveaux-nés, le liquide amniotique et le cordon ombilical ont été testés également donnant des résultats négatifs. Les sécrétions vaginales ont été testées chez 6 femmes avec des résultats négatifs. Chez 20 femmes, le lait maternel a été testé avec aussi des résultats négatifs au SARS-CoV-2.

Yan, J., Guo, J., Fan, C., Juan, J., Yu, X., Li, J., ... & Lei, D. (2020). Coronavirus disease 2019 (COVID-19) in pregnant women: A report based on 116 cases. American journal of obstetrics and gynecology.

9 femmes enceintes atteintes de COVID-19 ont été suivies à l’hôpital de Wuhan en janvier-février 2020. Les auteurs concluent qu’il est peu probable que la transmission intra-utero ait lieu peu avant l’accouchement étant donné que le SARS-CoV-2 n’a pas été détecté ni dans le liquide amniotique, ni dans le placenta, ni dans le cordon ombilical ni dans le lait maternel, ni dans les sécrétions nasales des nouveaux-nés.

Chen, H., Guo, J., Wang, C., Luo, F., Yu, X., Zhang, W., ... & Liao, J. (2020). Clinical characteristics and intrauterine vertical transmission potential of COVID-19 infection in nine pregnant women: a retrospective review of medical records. The Lancet, 395(10226), 809-815.

7 femmes enceintes atteintes de la COVID-19 ont été suivies entre le 1 janvier et le 8 février 2020 jusqu’à leur accouchement. Les nouveaux nés avaient un poids normal et un score APGAR normal. Un nouveau-né a eu la COVID-19 dans les 36h qui suivaient l’accouchement mais sans signes graves et a guéri rapidement.

Yu, N., Li, W., Kang, Q., Xiong, Z., Wang, S., Lin, X., ... & Chen, S. (2020). Clinical features and obstetric and neonatal outcomes of pregnant patients with COVID-19 in Wuhan, China: a retrospective, single-centre, descriptive study. The Lancet Infectious Diseases.

Suivi de 38 femmes enceintes atteintes de COVID-19 en Chine jusqu’à leur accouchement. Aucune n’a développé de symptômes sévères. Il n’y a eu aucun cas de transmission in utero du coronavirus SARS-CoV-2 de la mère au fœtus. Chez 7 nouveaux nés testés, SARS-CoV-2 n’a pas été identifié dans le liquide amniotique, le placenta, le cordon ombilical, ni dans les sécrétions nasales suggérant que dans le dernier trimestre de grossesse il n’y a pas de transmission du SARS-CoV-2 au fœtus.

Schwartz, D. A. (2020). An analysis of 38 pregnant women with COVID-19, their newborn infants, and maternal-fetal transmission of SARS-CoV-2: maternal coronavirus infections and pregnancy outcomes. Archives of pathology & laboratory medicine. In press

Article qui fait la synthèse de 33 études comprenant le suivi de 385 femmes enceintes: la COVID-19 pendant la grossesse présente un tableau clinique et une gravité comparable à ce qui est observé chez les personnes sans grossesse.

Elshafeey, F., Magdi, R., Hindi, N., Elshebiny, M., Farrag, N., Mahdy, S., ... & Amir, A. (2020). A systematic scoping review of COVID‐19 during pregnancy and childbirth. International Journal of Gynecology & Obstetrics.

Revue de 20 études de suivi de grossesse chez des femmes atteintes de la COVID-19. Au total, 164 grossesses ont été suivies. Parmi ces femmes enceintes, seulement 2,4% ont développé une détresse respiratoire. Preprint

Chamseddine, R. S., Wahbeh, F., Chervenak, F., Salomon, L. J., Ahmed, B., & Rafii, A. (2020). Pregnancy and Neonatal Outcomes in SARS-CoV-2 Infection: a systematic review. medRxiv.

Etude au Royaume Uni d’une cohorte de 427 femmes enceintes atteintes de la COVID-19 hospitalisées entre le 1er mars et le 14 avril 2020. Incidence estimée de 4,9 pour 1000 maternité. Les auteurs ont trouvé un effet de l’ethnicité, de la présence de comorbidités préexistantes (diabète, hypertension, …), de l’âge et du surpoids sur le risque d’être hospitalisé à cause de la COVID-19 pendant la grossesse. Environ 1 femme enceinte sur 10 a nécessité une ventilation mécanique. Le taux de létalité chez ces femmes enceintes atteintes de la COVID-19 est de 1,2%. 2% des nourrissons ont été testés positifs au SARS-CoV-2 sans précision sur le moment de l’infection ne permettant pas de conclure sur la transmission pendant la grossesse. Les nouveaux-nés positifs n’avaient pas de signes graves de la COVID-19 Preprint

Knight, M., Bunch, K., Vousden, N., Morris, E., Simpson, N., Gale, C., ... & Kurinczuk, J. J. (2020). Characteristics and outcomes of pregnant women hospitalised with confirmed SARS-CoV-2 infection in the UK: a national cohort study using the UK Obstetric Surveillance System (UKOSS). medRxiv.

Etude de cas chez une femme enceinte infectée par le SARS-CoV-2 pendant le troisième trimestre de grossesse. SARS-CoV-2 a été retrouvé dans le placenta et le nouveau-né a développé des signes cliniques de la COVID-19 après la naissance.

Vivanti, A., Vauloup-Fellous, C., Prevot, S., Zupan, V., Suffee, C., Do Cao, J., ... & De Luca, D. (2020). Transplacental transmission of SARS-CoV-2 infection. Nature Communications 11, 3572.

Les données sur le nombre de décès à l’hôpital (hors EHPAD) en France (hors départements d’Outre-Mer) par classe d’âge:

Sur un total de 18 542 décès, il n’y a eu aucun décès pour les moins de 10 ans et 3 décès pour les 10-19 ans atteints de la COVID-19 sur la période du 1 février au 31 mai 2020 .

Pour aller plus loin

Comment améliorer l’hygiène de son environnement?

Dois-je porter un masque si je n’ai pas de symptômes ?

Peut-on ré-utiliser un masque ?

Dois-je porter un masque dehors/dedans ?

Un masque peut-il être “pire que rien” ?

Peut-on utiliser un masque après sa date de péremption ?