< Tests

Combien de jours faut-il attendre après un contact pour faire un test de dépistage COVID ?

Texte mis à jour le 2020-09-22


Si l’on est malade, l’idéal est de se faire tester dès qu’on a les symptômes de la COVID-19. Si l’on n’est pas malade, l’idéal est d’attendre 6-7 jours après le contact infectieux pour se faire tester.

J’ai des symptômes

Les symptômes les plus fréquents de la COVID-19 sont les suivants: fièvre, (plus de 38°), difficultés respiratoires, douleurs musculaires inexpliquées, maux de tête inhabituels, perte du goût, perte de l’odorat, fatigue inexpliquée, diarrhée (plus de 3 selles en 24h) ou vomissements (plus de 2 vomissements en 24h). Je m’isole (sans contact avec autrui). Je me fais tester dès que possible et en attendant les résultats, je reste en isolement. Dans la majorité des cas, les symptômes disparaissent en quelques jours. La période contagieuse commence deux à trois jours avant l’apparition des symptômes et dure 7-8 jours après le début des symptômes. Par la suite, le coronavirus SARS-CoV-2 reste détectable en faible quantité dans la salive et dans les fosses nasales de certains patients jusqu’à plusieurs semaines après le début de la maladie. Mais il semble qu’à partir de 8 jours après l’apparition des symptômes, les particules virales des patients ne soient plus capables d’infecter des cellules en culture, suggérant que le virus n’est plus contaminant.

Je n’ai pas de symptômes mais je suis un “cas contact”

Une personne avec qui j’ai été en contact vient d’apprendre qu’elle est positive au SARS-CoV-2. Je suis donc un “cas contact”. Je m’isole si j’ai eu des contacts prolongés avec la personne positive. Voir la question Qu’est-ce qu’un contact étroit ?

Si je n’ai pas de symptômes, j’attends 6 à 7 jours (le temps d’incubation moyen du SARS-CoV-2) après mon dernier contact avec la personne positive au SARS-CoV-2 pour aller me faire tester. Si le résultat est positif, je reste encore 7 jours après le jour du test en isolement. Si le résultat est négatif, l’isolement prend fin. Si je ne peux pas me faire tester, même si je n’ai pas de symptômes, je peux avoir une forme asymptomatique de la COVID-19. Je reste donc 14 jours en isolement (7 jours après le dernier contact avec la personne positive au SARS-CoV-2 + 7 jours pour ne plus être contagieux).

Pourquoi attendre pour se faire tester si l’on n’a pas de symptômes ?

Le coronavirus, une fois transmis à une nouvelle personne, ne va pas être détectable tout de suite chez cette nouvelle personne. Il faut donc attendre un certain temps avant de faire un test PCR pour pouvoir détecter la présence éventuelle du virus. Le temps d’incubation (entre le moment du contact et l’apparition des premiers symptômes) varie entre 1 et 14 jours selon les individus avec une moyenne de 6,2 jours. Par contre, le moment où le coronavirus commence à être contagieux est relativement stable entre les individus et correspond à environ 2-3 jours avant l’apparition des symptômes. Il est donc important de s’isoler avant de faire le test car on peut transmettre la COVID-19 avant l’apparition des symptômes (voir la question Une personne sans symptômes peut-elle contaminer d’autres personnes ?).


facebook twitter linkedin

Sources

Cet article compare l’intervalle entre l’apparition des symptômes chez 77 paires d’individus dont l’un a été infecté par l’autre (c’est ce qu’on appelle l’intervalle sériel, estimé ici entre 5 à 6 jours) avec le temps moyen d’incubation de la maladie. Les auteurs en déduisent que les personnes porteuses du virus SARS-CoV-2 sont contagieuses dès 2 à 3 jours avant l’apparition des premiers symptômes et que le pic de contagiosité se situe entre 2 jours avant et 1 jour après l’apparition des symptômes.

He, X., Lau, E. H., Wu, P., Deng, X., Wang, J., Hao, X., ... & Mo, X. (2020). Temporal dynamics in viral shedding and transmissibility of COVID-19. Nature medicine, 1-4.

Cet article très intéressant étudie en détail la dynamique de réplication du virus SARS-CoV-2 dans différents tissus de patients infectés. Il interroge entre autres la relation entre la présence du virus dans ces tissus et son infectivité, mesurée comme sa capacité à infecter des cellules en culture. Selon les auteurs, alors que les échantillons de crachats (« sputum ») et nasopharyngés isolés pendant la première semaine des symptômes sont très infectieux, ceux prélevés 8 jours ou plus après l’apparition des symptômes sont dénués de toute propriété infectieuse. De même, les échantillons de fèces ou d’urine, bien que contenant des particules virales, ne sont pas capables d’infecter les cellules en culture, et ce quel que soit le moment de leur prélèvement.

Wölfel, R., Corman, V. M., Guggemos, W., Seilmaier, M., Zange, S., Müller, M. A., ... & Hoelscher, M. (2020). Virological assessment of hospitalized patients with COVID-2019. Nature, 1-5.

Basé sur 181 cas en Chine, on observe que dans 90% des cas l’apparition des symptômes se fait dans les 10 jours qui suivent l’infection. Après l’apparition des symptômes, les malades peuvent théoriquement s’isoler pour éviter de contaminer d’autres personnes.

Lauer, S. A., Grantz, K. H., Bi, Q., Jones, F. K., Zheng, Q., Meredith, H. R., ... & Lessler, J. (2020). The incubation period of coronavirus disease 2019 (COVID-19) from publicly reported confirmed cases: estimation and application. Annals of internal medicine, 172(9), 577-582.

Cet article portant sur 100 patients COVID-19 et 2761 personnes ayant été en contact rapproché avec ceux-ci indique que le risque de transmettre le virus est le plus élevé dans les 5 jours suivant l’apparition des symptômes ainsi que dans les jours précédant l’apparition de ceux-ci.

Cheng, H. Y., Jian, S. W., Liu, D. P., Ng, T. C., Huang, W. T., & Lin, H. H. (2020). Contact tracing assessment of COVID-19 transmission dynamics in Taiwan and risk at different exposure periods before and after symptom onset. JAMA Internal Medicine.

Une méta-analyse à partir de 5 études estime que le temps moyen d’incubation est de 5,1 jours.

He, W., Yi, G. Y., & Zhu, Y. (2020). Estimation of the basic reproduction number, average incubation time, asymptomatic infection rate, and case fatality rate for COVID‐19: Meta‐analysis and sensitivity analysis. Journal of Medical Virology.

Trois personnes ont été infectées le même jour en allant dans un centre aquatique de baignade. Les premiers symptômes sont apparus 6 jours après la baignade chez l’un et 9 jours après chez les deux autres.

Luo, C., Yao, L., Zhang, L., Yao, M., Chen, X., Wang, Q., & Shen, H. (2020). Possible transmission of severe acute respiratory syndrome coronavirus 2 (SARS-CoV-2) in a public bath center in Huai’an, Jiangsu Province, China. JAMA network open, 3(3), e204583-e204583.

Recommandations officielles pour les cas contact en France.

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_personne_contact.pdf

Recommandations officielles pour les cas contact au Royaume-Uni.

https://www.nhs.uk/conditions/coronavirus-covid-19/testing-and-tracing/nhs-test-and-trace-if-youve-been-in-contact-with-a-person-who-has-coronavirus/

Une revue systématique de 42 études et une méta-analyse de 11 études ont estimé que pour la COVID-19 la période d'incubation (le temps qui s’écoule entre l’infection et l’apparition des symptômes) est en moyenne de 6,2 jours.

Dhouib, W., Maatoug, J., Ayouni, I., Zammit, N., Ghammem, R., Fredj, S. B., & Ghannem, H. (2021). The incubation period during the pandemic of COVID-19: a systematic review and meta-analysis. Systematic reviews, 10(1), 1-14.

Pour aller plus loin

Combien de gens sont contagieux COVID autour de moi ?

Quel est le risque de croiser une personne COVID dans un groupe, connaissant le taux d'incidence ?

Combien de temps une personne est-elle contagieuse ?

Quelles pistes pour détecter les personnes contagieuses à l’entrée d’un bar ou d’un avion ?

Pourquoi les situations super-propagatrices sont-elles cruciales pour comprendre l'épidémie de COVID-19 ?

Quel est le risque de mourir de la COVID-19 pour une personne infectée ?

Peut-on attraper la COVID deux fois ?

Quels sont les points-clés pour comprendre la dynamique de l’épidémie COVID ?

Pourquoi les rassemblements ne sont-ils pas recommandés pendant l’épidémie de COVID-19 ?