< Enfants

A partir de quel âge les enfants doivent-ils porter un masque à l’école selon les pays ?

Texte mis à jour le 2020-10-27


En cette période d’épidémie COVID-19, le port du masque est devenu obligatoire à l’école pour de nombreux élèves, à partir d’un âge qui varie entre 3 et 12 ans selon les pays.

Dans de nombreux pays, les enfants doivent mettre un masque à partir de l’école maternelle, du primaire ou du collège.

Voici les âges à partir desquels le masque est obligatoire pour différents pays :

Quelques pays n’ont pas rendu le masque obligatoire pour les enfants à l’école (à la date du 10 octobre 2020) : Danemark, Nouvelle Zélande, Norvège, Suède. Au Japon, il n’y a pas d’obligation du port du masque dans les écoles mais pendant l’épidémie de la COVID-19 les enfants portent généralement tous des masques dès leur plus jeune âge et il y a eu des discussions sur le port du masque en dessous de 2 ans. A Taiwan, les masques sont obligatoires à l’école quand les distances ne peuvent pas être respectées et des masques spécialement conçus pour les enfants de moins de 4 ans sont disponibles dans les magasins.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l’UNICEF recommandent le port du masque aux enfants âgés de 12 ans et plus dans les mêmes conditions que les adultes, en particulier lorsqu’ils ne peuvent garantir une distance d’au moins un mètre des autres et si la transmission est généralisée dans la zone concernée. De plus, lorsqu’une transmission intense existe dans la zone où réside l’enfant, ou que les enfants sont susceptibles d’interagir avec des personnes à haut risque, l’OMS et l’UNICEF recommandent le port du masque dès 6 ans. L’American Academy of Pediatrics et le CDC américain vont même jusqu’à recommander le port du masque dès 2 ans.

Pourquoi tant de variations selon les pays ? Parce que si l’on sait aujourd’hui que les enfants développent des formes moins sévères de la maladie COVID-19 et qu’ils peuvent transmettre le coronavirus SARS-CoV-2 à d’autres enfants et aux adultes, il n’y a pas encore de consensus scientifique quant à l’importance de la contagiosité des enfants et leur rôle dans la dynamique de la pandémie, selon qu’ils soient symptomatiques ou non. Différents paramètres sont aussi à prendre en compte : la plupart des études ont été réalisées pendant les fermetures d’école (confinement, vacances), dans des pays où la mixité entre élèves peut être différente, ainsi que la densité d’élèves par classe ou le taux de port de masques. Voir la question Les enfants transmettent-ils moins le coronavirus que les adultes ? (en cours de rédaction).

L’OMS et l’Unicef recommandent de s’assurer que l’enfant sait “utiliser un masque correctement et en toute sécurité”, est surveillé par un adulte, bien instruit sur la méthode à suivre pour le porter, et a la possibilité de le remplacer ou de le laver. Il faut aussi prendre en compte les “incidences potentielles du port du masque sur l’apprentissage et le développement psychosocial” de l’enfant.

Outre le masque, d’autres mesures sont importantes dans les écoles pour limiter la propagation du virus : se laver les mains, éviter les contacts proches, aérer, garder le masque aux toilettes, être toujours dans le même petit groupe à la cantine et pendant les autres activités qui nécessitent le retrait du masque.


facebook twitter linkedin

Sources

Rapport d’octobre 2020 qui compare les mesures concernant les écoles prises par différents pays.

COVID-19 Literature Report Team, Washington State Department of Health. Summary of Evidence Related to Schools During the COVID-19 Pandemic. Report of October 19 2020.

Avis de l’OMS et de l’UNICEF concernant l’âge à partir duquel les enfants doivent porter un masque.

Questions-réponses sur les masques et les enfants dans le contexte de la COVID-19. OMS. Site accédé le 24 octobre 2020.

L’American Academy of Pediatrics recommande le port du masque dès 2 ans.

Cloth Face Covering. American Academy of Pediatrics. Accessed 24 October 2020.

Le CDC américain recommande le port du masque dès 2 ans.

Help Stop the Spread of COVID-19 in Children. Centers for Disease Control and Prevention. Accessed 24 October 2020.

Une étude de 10.524 enfants des écoles élémentaires de la ville de Matsumoto au Japon datant de février 2015 a montré que 52% des enfants portaient un masque et que le port du masque diminuait la probabilité d’attraper la grippe, avec un effet protecteur du masque légèrement plus fort sur les 9-12 ans que sur les 6-9 ans.

Uchida, M., Kaneko, M., Hidaka, Y., Yamamoto, H., Honda, T., Takeuchi, S., ... & Kawa, S. (2017). Effectiveness of vaccination and wearing masks on seasonal influenza in Matsumoto City, Japan, in the 2014/2015 season: An observational study among all elementary schoolchildren. Preventive medicine reports, 5, 86-91.

Communiqué du collectif Stop Postillons du 8 octobre 2020 qui demande à ce que les masques soient portés par les écoliers dès l’âge de 6 ans en France.

Communiqué du collectif Stop Postillons du 8 octobre 2020.

Epidémie COVID-19 dans un camp de jeunes en Géorgie aux Etats-Unis en juin 2020. Un adolescent a commencé à avoir des symptômes de la COVID-19 le sixième jour du camp et son test COVID-19 s’est révélé positif le lendemain. Sur les 344 participants du camp testés, 76% (260) se sont avérés positifs. Le taux d'attaque global a été de 51% chez les 6-10 ans, 44% chez les 11-17 ans et 33% chez les 18-21 ans. Plus la durée du séjour dans le camp était longue, plus les taux d'attaque étaient élevés. Le port du masque n’était pas requis pour les participants du camp.

Szablewski, C. M., Chang, K. T., Brown, M. M., Chu, V. T., Yousaf, A. R., Anyalechi, N., ... & McDaniel, C. J. (2020). SARS-CoV-2 transmission and infection among attendees of an overnight camp—Georgia, June 2020. Morbidity and Mortality Weekly Report, 69(31), 1023.

En Israël, un collège et un lycée ont connu des épidémies COVID-19 majeures qui ont commencé le 26-27 mai 2020, soit 10 jours après leur réouverture. 153 élèves et 25 membres du personnel ont contracté la COVID-19, ce qui représente 13 % des élèves et 17 % du personnel. Le pourcentage de cas COVID-19 confirmés était plus élevé chez les 7-9 ans (20-30%) que chez les 10-12 ans (1-6%). Parmi les facteurs qui ont pu contribuer à la propagation du virus, il y a le grand nombre d’élèves par classe (35-38 élèves), une distance d’environ 1 mètre entre les classes, et surtout un retrait temporaire des masques pendant un épisode de chaleur (les 19-21 mai). 87 cas COVID-19 supplémentaires confirmés ont été enregistrés parmi les contacts étroits des élèves de la première école. Il s'agissait de frères et sœurs fréquentant d'autres écoles, d'amis et de participants à des cours de sport et de danse l'après-midi, de parents d'élèves et de membres de la famille du personnel de l'école.

Stein-Zamir, C., Abramson, N., Shoob, H., Libal, E., Bitan, M., Cardash, T., ... & Miskin, I. (2020). A large COVID-19 outbreak in a high school 10 days after schools’ reopening, Israel, May 2020. Eurosurveillance, 25(29), 2001352.

Pour aller plus loin

Les enfants peuvent-ils être infectés par le coronavirus SARS-CoV-2 ?

Mon enfant peut-il transmettre la COVID-19 ?

Quels sont les symptômes de la COVID-19 chez les enfants ?

Comment expliquer la COVID-19 aux enfants ?

Pourquoi mettre un masque ?

COVID : peut-on utiliser un masque chirurgical plusieurs fois ?

Quels sont les différents types de masques ?

Pourquoi mettre un masque ?

Qu’est-ce qu’une situation super-propagatrice pour la COVID-19 ?

Quels sont les points-clés pour comprendre la dynamique de l’épidémie COVID ?

Rôle des enfants dans l’épidémie COVID-19 : que sait-on ?