< Maladie

La prise en charge des malades atteints de la COVID-19 s’est-elle améliorée ?

Texte mis à jour le 2020-09-30


Oui, entre mars 2020 et juin 2020, la prise en charge des personnes atteintes de COVID-19 dans les hôpitaux s’est bien améliorée.

Dans les hôpitaux de plusieurs pays (Italie, Royaume-Uni et Etats-Unis), il a été observé que la proportion des patients hospitalisées pour cause de COVID-19 qui sont décédés (le taux de mortalité hospitalière des patients COVID-19) a diminué entre mars 2020 et juin 2020.

Plusieurs raisons peuvent expliquer cette bonne nouvelle :


facebook twitter linkedin

Sources

A Milan, le taux de mortalité hospitalière est passé de 24 % en mars 2020 à 2 % en mai 2020. Et le pourcentage de patients hospitalisés qui ont dû être admis dans les unités de soins intensifs a également baissé.

Ciceri, F., Ruggeri, A., Lembo, R., Puglisi, R., Landoni, G., Zangrillo, A., & COVID-BioB Study Group. (2020). Decreased in-hospital mortality in patients with COVID-19 pneumonia. Pathogens and Global Health, 1-2.

Au Royaume-Uni, le taux de mortalité hospitalière est passé de 6 % en avril 2020 à 1,5 % en juin 2020.

June 2020 Report of the Centre for Evidence-Based Medicine, UK.

Une étude des 16.749 personnes atteintes de la COVID-19 et admises à l’hôpital au Royaume-Uni entre février et avril 2020 a calculé un taux de mortalité hospitalière de 33%.

Docherty, A. B., Harrison, E. M., Green, C. A., Hardwick, H. E., Pius, R., Norman, L., ... & Merson, L. (2020). Features of 16,749 hospitalised UK patients with COVID-19 using the ISARIC WHO Clinical Characterisation Protocol. medRxiv.

L’analyse de 5700 patients hospitalisés pour cause de COVID-19 dans la région de New York entre mars 2020 et début avril 2020 a révélé un taux de mortalité hospitalière de 21%.

Richardson, S., Hirsch, J. S., Narasimhan, M., Crawford, J. M., McGinn, T., Davidson, K. W., ... & Cookingham, J. (2020). Presenting characteristics, comorbidities, and outcomes among 5700 patients hospitalized with COVID-19 in the New York City area. Jama.

Essai clinique RECOVERY réalisé au Royaume Uni auprès de 6324 patients ayant la COVID-19. Suivi clinique de 2104 patients qui ont été traités avec des corticoïdes pendant 10 jours en comparaison à 4321 patients qui ont recu une prise en charge thérapeuthique classique. Le traitement par corticoïdes réduit la mortalité de 35% chez les patients ayant une forme sévère de la COVID-19 qui nécessitait une ventilation mécanique invasive.

Singh, A. K., Majumdar, S., Singh, R., & Misra, A. (2020). Role of corticosteroid in the management of COVID-19: A systemic review and a Clinician’s perspective. Diabetes & Metabolic Syndrome: Clinical Research & Reviews, 14(5), 971-978.

Dans cette méta-analyse prospective de 7 essais randomisés incluant 1703 patients dont 647 sont décédés, la mortalité toutes causes confondues à 28 jours était plus faible chez les patients ayant reçu des corticostéroïdes que chez ceux ayant reçu les soins habituels ou un placebo.

Sterne, J. A., Murthy, S., Diaz, J. V., Slutsky, A. S., Villar, J., Angus, D. C., ... & Dequin, P. F. (2020). Association between Administration of Systemic Corticosteroids and Mortality among critically ill patients with COVID-19: a meta-analysis. Jama.

Cette étude chez des patients atteints de la COVID-19 qui souffrent de symptômes respiratoires sévères montre que la ventilation grâce aux canules nasales à haut débit permet de réduire le taux d’intubation, qui est une technique de ventilation mécanique invasive pour le patient.

Demoule, A., Vieillard Baron, A., Darmon, M., Beurton, A., Géri, G., Voiriot, G., ... & Dres, M. (2020). High Flow Nasal Canula in Critically Ill Severe COVID-19 Patients. American journal of respiratory and critical care medicine.

Pour aller plus loin

Létalité, mortalité, surmortalité, R0, kappa : de quoi parle-t-on ?

Quels sont les facteurs qui augmentent le risque de mourir de la COVID-19 ?

Existe-t-il des médicaments anti-inflammatoires, destinés à contrôler la réponse immunitaire ?

Que faire quand je dois rendre visite à une personne vulnérable?