< Vaccins

Des effets indésirables des vaccins sont-ils attendus ?

Texte mis à jour le 2021-02-17


Oui, il est tout à fait normal d’observer parfois des effets indésirables après l’injection d’un vaccin !

Le principe d’un vaccin, c’est d’injecter une substance (protéine, ARN, virus…) dans le corps humain qui va mimer un virus ou une bactérie sans être dangereux. La substance injectée est un corps étranger qui va être reconnu par le système immunitaire. Ce dernier va s’activer pour éliminer le corps étranger en produisant des anticorps et des cellules spécialisées (voir la question Quels sont les différents types de vaccins contre la COVID-19 ?). La mise en route du système immunitaire peut produire plus ou moins d’effets selon les individus, qui sont des signaux habituels de la lutte du système immunitaire contre le corps étranger (comme nous les ressentons au début d’une infection). Les effets indésirables contre les vaccins ne sont pas des symptômes d’une maladie, mais sont tout à fait normaux !

Combien de temps après l’injection du vaccin observe-t-on des effets indésirables ?

On distingue les effets indésirables “immédiats” (dans les heures ou les jours qui suivent la vaccination) et les effets indésirables à long terme (dans les semaines, les mois ou les années qui suivent). Les effets indésirables immédiats des vaccins contre la Covid-19 sont classiques et sans gravité : gêne au point d’injection, parfois fatigue et fièvre modérée, parfois syndrome grippal passager, exceptionnellement réaction allergique. Leur fréquence diminue légèrement avec l’âge.  Les éventuels effets indésirables à long terme restent à identifier lors de la phase 4 de pharmacovigilance (voir la question Comment savoir si un vaccin est sûr et protège de la COVID-19 ?).

Les effets indésirables sont-ils tous attribuables au vaccin ?

Dans de nombreux cas, les effets indésirables immédiats sont également observés, même si c’est en moindre proportion, dans le cas de l’injection d’un placebo (une substance neutre) parce l’être humain a tendance à faire beaucoup plus attention à ce qu’il ressent après la prise d’un médicament ou l’injection d’un vaccin. Cette focalisation de l’attention entraîne la perception d’effets qui seraient passés inaperçus dans la vie courante. Il est donc nécessaire de comparer les effets indésirables qui sont observés dans le cas de l’injection du vaccin et dans le cas de l’injection du placebo pour déterminer les effets réellement attribuables au vaccin lui-même.

Quels sont les différents types d’effets indésirables?

On distingue les effets indésirables légers qui n’ont pas ou peu d’impact dans la vie courante et ne nécessitent pas une prise en charge médicale particulière, des effets indésirables graves qui vont nécessiter une prise en charge médicale particulière. Par ailleurs, dans le cas d’un effet grave, il est important de distinguer les “événements graves”, quand un lien causal avec le vaccin n’est pas établi, et les “effets indésirables graves”, quand ce lien est avéré (voir la question Pourquoi des personnes âgées sont mortes après avoir été vaccinées ?). Parmi les effets indésirables graves, des cas de réaction allergique (anaphylaxie) nécessitant une prise en charge médicale ont été observés dans de rares cas après l’injection de certains vaccins contre la COVID-19 : 2 cas sur un million pour le vaccin Moderna et 11 cas sur un million pour la vaccin Pfizer. Ces effets graves ont été observés principalement chez des personnes qui souffraient d’allergie grave avérée et sont intervenus majoritairement dans les minutes qui suivaient l’injection.


facebook twitter linkedin

Sources

Du 14 au 23 décembre 2020, la surveillance par le Center for Disease Control and Prevention (CDC) aux Etats unis qui permet de suivre les événements indésirables liés aux vaccins a détecté 21 cas d'anaphylaxie après l'administration de 1 893 360 premières doses déclarées du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 (11,1 cas par million de doses); 71% d'entre eux sont survenus dans les 15 minutes suivant la vaccination.

Allergic Reactions Including Anaphylaxis After Receipt of the First Dose of Pfizer-BioNTech COVID-19 Vaccine — United States, December 14–23, 2020. MMWR Morb Mortal Wkly Rep 2021;70:46–51. DOI: http://dx.doi.org/10.15585/mmwr.mm7002e1

Du 21 décembre 2020 au 10 janvier 2021, la surveillance par le Center for Disease Control and Prevention (CDC) aux Etats unis qui permet de suivre les événements indésirables liés aux vaccins a détecté 10 cas d'anaphylaxie après l'administration de 4 041 396 premières doses de vaccin Moderna COVID-19 (2,5 cas par million de doses administrées). Dans neuf cas, le début est survenu dans les 15 minutes suivant la vaccination. Aucun décès lié à l'anaphylaxie n'a été signalé.

Allergic Reactions Including Anaphylaxis After Receipt of the First Dose of Moderna COVID-19 Vaccine — United States, December 21, 2020–January 10, 2021. MMWR Morb Mortal Wkly Rep 2021;70:125–129. DOI: http://dx.doi.org/10.15585/mmwr.mm7004e1

Résultat intermédiaires de l’essai clinique réalisé avec le vaccin AstraZeneca chez 11636 participants.

Voysey, M., Clemens, S. A. C., Madhi, S. A., Weckx, L. Y., Folegatti, P. M., Aley, P. K., ... & Bijker, E. (2020). Safety and efficacy of the ChAdOx1 nCoV-19 vaccine (AZD1222) against SARS-CoV-2: an interim analysis of four randomised controlled trials in Brazil, South Africa, and the UK. The Lancet, 397(10269), 99-111.

Rapport de la FDA sur les Résultats de l’essai clinique réalisé avec le vaccin ModeRNA chez 30 418 participants.

US Food and Drug Administration. Vaccines and Related Biological Products Advisory Committee meeting—December 17, 2020—FDA briefing document—Moderna COVID-19 vaccine.

Résultats de l’essai clinique réalisé avec le vaccin de Pfizer-BioNTech chez 43 548 participants : 21 720 qui ont reçu le vaccin et 21 728 qui ont reçu le placebo.

Polack, F. P., Thomas, S. J., Kitchin, N., Absalon, J., Gurtman, A., Lockhart, S., ... & Gruber, W. C. (2020). Safety and efficacy of the BNT162b2 mRNA Covid-19 vaccine. New England Journal of Medicine, 383(27), 2603-2615.

Pour aller plus loin

Comment discuter entre pro et anti-vaccins ?

Combien de personnes se sont déjà fait vacciner contre la COVID-19 ?

Pourquoi le vaccin est-il déjà autorisé alors que les essais cliniques ne sont pas finis ?