< Transmission

Mon animal domestique peut-il attraper le COVID-19 et me le transmettre ?

Texte mis à jour le 2020-05-20


Il est possible que je puisse contaminer un animal, mais l’inverse n’est pas démontré pour le moment.

Les animaux domestiques peuvent tomber malades du COVID-19. Les transmissions humain-vers-animal sont possibles. A l’inverse, jusqu’à présent il n’y a aucun cas documenté de transmission animal domestique-vers-humain.

La présence de particules virales SARS-CoV-2 a été détectée chez un petit nombre de chats et de chiens, dont les maîtres étaient malades du COVID-19, ainsi que chez plusieurs tigres d’un zoo de New-York, certains ayant des difficultés respiratoires. Les transmissions humain-vers-animal sont donc possibles. A l’inverse, il n’y a aucun cas démontré à l’heure actuelle de transmission animal domestique-vers-humain. Nous ne savons pas si les particules virales émises par les animaux, qui sont peut-être légèrement différentes de celles émises par les humains, peuvent contaminer les humains. Au regard des données actuelles, le risque de transmission animal domestique-vers-humain semble donc négligeable par rapport au risque de transmission interhumaine.

Il est impossible d’empêcher les animaux domestiques de toucher des surfaces potentiellement contaminées, ou de les laver et désinfecter continuellement. Ainsi, même si les animaux domestiques ne peuvent probablement pas nous infecter directement, il est possible qu’ils nous contaminent indirectement.

De plus, nous n’avons pas assez de données pour l’instant pour savoir si les chats et chiens porteurs du coronavirus pourraient présenter des symptômes. Actuellement, les tests étant réservés principalement aux humains, nous disposons de peu de données sur les animaux domestiques.

Par mesure de précaution:


Si personne n’est malade et n’est à risque dans votre habitation, vous pouvez continuer de vivre normalement avec votre animal de compagnie, c’est-à-dire en respectant les gestes barrières et l’hygiène habituelle. Si une personne vulnérable réside dans votre foyer, il est préférable de faire particulièrement attention aux gestes barrières et aux gestes d’hygiène avec l’animal domestique, tout comme avec les humains.


facebook twitter

Sources

Au total, seuls deux chiens et deux chats ont été testés positifs. Seul un des chats présentait des symptômes respiratoires. Etant donné le faible nombre de cas observés, il est trop tôt pour savoir si les animaux développent une maladie après infection par le SARS-CoV-2. Il est possible que le chat malade l’ait été pour une autre raison. Les laboratoires IDEXX ont réalisé plus de 4000 tests sur des chevaux, des chiens et des chats en Corée du Sud et aux USA sans détecter un seul animal positif.

Parry, N. M. (2020). COVID-19 and Pets: When Pandemic Meets Panic. Forensic Science International: Reports, 100090.

Cinq tigres et trois lions ont été testés positifs pour le SARS-CoV-2. Ces animaux ont été infectés par un membre du personnel du zoo qui était asymptomatique.

Site Web WCS (dernier accès le 29 avril 2020).

Des anticorps contre le coronavirus SARS-CoV-2 ont été retrouvés dans le sang de 15 chats sur 102, à Wuhan. Certains anticorps étaient neutralisants.

Zhang, Q., Zhang, H., Huang, K., Yang, Y., Hui, X., Gao, J., ... & Peng, C. (2020). SARS-CoV-2 neutralizing serum antibodies in cats: a serological investigation. BioRxiv.

Pour aller plus loin

Mon animal domestique peut-il attraper le COVID-19 et me le transmettre ?

Une personne sans symptômes peut-elle contaminer d’autres personnes ?